Il y a une population dont tous les artistes paraguayens parlent sans cesse comme l’espoir du Paraguay : les indigènes.

En 2008, lors du tournage de ESPERANZA, Sylvie Moreaux et Enrique Carballido ont passé une semaine dans la Communauté Mbya Guarani Santa Teresa. Après une journée d’observation, les chamanes ont accepté que L’EMBARDEE tourne quelques images, que quelques questions leur soient posées et la confiance s’installant, que leur rituel soit filmé, ce qui ne se fait jamais, s’agissant d’un acte sacré.
Ainsi nait le projet du film KERENDU AÑETE (véritables rêves). Mais L’EMBARDEE décide que ce film se fera en lien permanent avec la communauté.

En Décembre 2010, un premier montage du film est présenté dans la communauté qui donne son accord pour entamer le processus de postproduction.
Des accords sont signés par empreintes digitales, en présence du Ministère de la Culture paraguayen, établissant que tous les droits relatifs à ce film seront répartis entre L’EMBARDEE et la communauté.

En 2011, KERENDU AÑETE est présenté à l’Alliance française d’Asunción et à la rencontre des peuples Guaranis d’Amérique Latine.

La collaboration avec les populations indigènes se poursuit aujourd’hui avec la présentation de spectacles au sein des communautés et le tournage de la seconde partie de ce film documentaire…