CHIBANI – Danse Hip Hop

J’entre dans cette pièce par une longue traversée de dos, portrait inversé ou comment se détourner de soi. Puis vient le rituel dansé, dessiné, au travers de courbes et de lignes tracées à la craie, du bout des doigts, dans les limites d’un carré blanc, d’où je ne sors pas. La craie, blanche, laisse ses empruntes, matière tendre, marquante, poreuse, perméable, à grain très fin, quasi organique, qui devient l’essence même du rituel.

Un moment précieux brisé d’un coup, comme une lumière qui s’allumerait en pleine nuit, l’état du corps change, c’est l’heure de l’observation, du questionnement, de la mise à nu et de la prise décision face à l’inconnu… Je propose ce temps de suspension, après cet objet chorégraphique, lancé de toutes mes forces, jusqu’à tenter d’atteindre l’apesanteur. Une suspension d’où découlera fatalement un retour vers le sol et la fin : l’attraction irrésistible vers nous-même, vers les profondeurs où la craie existe, latente, cette craie qui a dessiné mon rituel…

Dossier de la création.

Danseur & Chorégraphe : Aziz El Youssoufi

Création Cie Amalgam et Production Cie L’Embardée
Crédit photos : Benj Minet

Merci à : la Maison de l’Art et de la Communication de Sallaumines, la compagnie France-Connexion de Montigny-en-Gohelle, les Arcades à Faches-Thumesnil, le Centre Arc-en-ciel de Liévin, Centre culturel Espace François Mitterrand à Bully-les-Mines, le Teatro della Tosse à Genova (Italie), la Fondation Hiba à Rabat (Maroc), Culture Commune Scène Nationale du Bassin Minier, le CCN de Roubaix, la Médiathèque de Meurchin, le Département du Pas de Calais, la Région les Hauts de France.